Menu

ALLOCUTION DE L’AMBASSADEUR DE LA REPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE EN REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE A L’OCCASION DE LA CÉLÉBRATION DU 70 ÈME ANNIVERSAIRE DE LA FONDATION DE LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE

Mercredi 9 Octobre 2019

Bangui, 09 octobre (LQB). ALLOCUTION DE L’AMBASSADEUR DE LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE
EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE
 
M. CHEN DONG
 
A L’OCCASION DE LA CÉLÉBRATION DU 70ÈME
ANNIVERSAIRE DE LA FONDATION
DE LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE
 
AMBASSADE DE CHINE, LE 1ER OCTOBRE


Excellence, M. le Président de la République, Chef de l’État,
Honorable M. le Président de l’Assemblée nationale,
 Excellence M. le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,
 Mesdames et Messieurs, les Présidents des Institutions républicaines,
 Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement,
 Madame le Ministre des Affaires étrangères et des Centrafricains de l’Étranger,
 Mesdames et Messieurs, les Chefs des missions diplomatiques et consulaires et les Représentants des Organisations internationales, régionales et sous-régionales, chers collègues,
 Mesdames et Messieurs, les honorables Députés de la Nation,
Mesdames et Messieurs, les Membres des Cabinets de la Présidence, de l’Assemblée nationale et de la Primature,
Distingués invités, Mesdames et Messieurs,
Mes chers amis centrafricains,
Aujourd’hui, c’est le 1er octobre 2019, 70 ans avant le même jour, le Président-fondateur MAO Zedong a proclamé solennellement la fondation de la République Populaire de Chine. Pour cette raison, en tant qu’Ambassadeur de Chine, je vous remercie d’être présent, pour célébrer ensemble avec le peuple chinois le 70ème anniversaire.
      Tout au long de ces 70 ans écoulés, et sous la bonne gouvernance du Parti communiste chinois, la Chine a connu un véritable miracle dans l’histoire du développement de l’humanité.
      En 1949, le PIB de Chine était de 60 milliards de yuans, et celui en 2018 est de 90,000 milliards de yuans, soit 1,500 fois de plus qu’il y a 70 ans.
      En 1949, le revenu moyen par habitant était de 119 yuans, et celui de 2018 est 64,000 yuans, soit 540 fois de plus qu’il y a 70 ans.
      Actuellement, parmi les 1,4 milliard d’habitants, plus de 400 millions se classent dans la classe moyenne. Plus de 700 millions de Chinois sont sortis de la pauvreté et en l’an prochain, la Chine va sortir totalement de la pauvreté.
      Alors, d’où vient ce miracle? La première question se pose.
      En 1840, il y a 179 ans, la Chine s’est plongée dans une société semi-féodale et semi-coloniale après la Guerre de l’Opium.
      En 1911, les nationalistes chinois ont réussi à renverser la dernière dynastie des Qings. Dès lors, beaucoup de Chinois élites se sont hâtés les uns après les autres, dans des luttes assidus pour chercher une bonne voie au profit de la prospérité de la nation. Mais, finalement, ils n’ont pas trouvé cette bonne voie et changé ni la nature de l'ancienne Chine, ni le sort misérable de son peuple.
      En 1921, le destin des Chinois a complètement changé grâce à la création du Parti Communiste Chinois, qui a dirigé le peuple chinois à fonder une Nouvelle Chine en 1949.
      Avec les efforts inlassables de cinq générations de dirigeants successifs du Parti, à savoir Président MAO Zedong, M. DENG Xiaoping, Président JIANG Zemin, Président HU Jintao et Président XI Jinping, surtout depuis 1978, grâce à la politique de réforme et d’ouverture vers l’extérieur, la Chine est entrée dans une nouvelle époque de développement et de prospérité.
      Alors, quel est le code secret de ce développement chinois? La deuxième question se pose.
      Selon les expériences du peuple chinois, tout d’abord, c’est grâce à la bonne direction du Parti Communiste Chinois. Cette année marque également le 98ème anniversaire de la création du Parti Communiste Chinois, qui a maintenant 90 millions membres mais seulement 50 membres en 1921.
      Notre parti, qui s’évolue avec le temps, dirige le peuple chinois à surmonter d’énormes difficultés pour développer la nouvelle Chine et pour l’objectif final de construire une Chine belle, prospère, puissante, démocratique, harmonieuse et hautement civilisée en 2050. Et maintenant sous la direction du Secrétaire Général du Parti et le Président de la République, S.E.M. XI Jinping, le socialisme à la chinoise est entré déjà dans une nouvelle ère.
      Deuxièmement, le Parti tient à cœur le peuple.  L'engagement initial et la mission des communistes chinois consistent précisément à apporter le bonheur au peuple chinois et le renouveau à la nation chinoise. L'aspiration du peuple à une meilleure vie demeure toujours l'objectif de notre travail.
      Troisièmement, grâce à la confiance du peuple chinois dans ses propres voie, théorie, système et culture auxquels nous sommes engagés. Parmi les quatre confiances, celle de culture est primordiale, à savoir la Chine a une civilisation de 5,000 ans. C’est l’origine de nos confiances.
      Quatrièmement, grâce à nos propres forces et par nos propres mains. Il y a 70 ans, nous n’avions presque rien : l’économie nationale détruite à cause de la guerre, la base industrielle presque zéro, la pénurie de nourriture et l’inflation graves. Mais tout en comptant sur nos propres forces et par nos propres mains, nous avons vaincu les difficultés de tout genre, et nous avons la Chine d’aujourd’hui.
      Distingués invités,
      Si vous me le permettez, j’en profite à parler quelques mots à mes compatriotes ici présents en ma langue maternelle.
      各位同胞,值此中华人民共和国成立70周年之际,我谨代表中华人民共和国驻中非共和国大使馆,以及所有在中非的中国同胞,祝伟大祖国繁荣富强!祝各位同胞国庆快乐!
      70年来,在中国共产党的正确领导下,新中国的发展成就举世瞩目,人民生活水平不断提高,我们比历史上任何时期都更接近中华民族伟大复兴的目标。站在新的历史起点上,我们将继续团结在以习近平同志为核心的党中央周围,为中华民族的伟大复兴加油鼓劲,为实现“两个一百年”的奋斗目标做出自身贡献!
      当前中国—中非友好合作关系发展势头良好,希望大家遵守当地法律法规和风俗习惯,与当地人民和谐相处。中国大使馆将一如既往支持大家与中非开展互利合作,尽全力维护中国公民和机构的安全与合法权益。祖国永远是大家的坚强后盾!
      M. le Président de la République,
      Mesdames et Messieurs,
      La Chine, qui reste toujours le plus grand pays en voie de développement, n’oubliera jamais ses pays frères et amis, car aucun pays n'est capable de répondre tout seul aux différents défis, auxquels l’humanité doit faire face. Pour cette raison, la Chine ne ménage aucun effort pour construire une Communauté de destin pour l’humanité, et en l’occurrence une Communauté de destin Chine-Centrafrique encore plus solide.
      Maintenant, nous vivons une période exceptionnelle pour les relations bilatérales sino-centrafricaines. En septembre 2018, le Président TOUADERA a participé au Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine, et son entretien fructueux avec le Président XI Jinping a contribué à renforcer davantage les relations amicales de coopération entre nos deux pays.
      Pour profiter de cette occasion, je voudrais aussi réaffirmer que la Chine soutient fermement le Gouvernement Centrafricain, dirigé par le Président TOUADERA dans ses efforts inlassables pour la paix, la stabilité et le développement, et apprécie hautement le Communiqué de presse du Gouvernement centrafricain récemment publié sur son attachement au principe d’une seule Chine.
      M. le Président de la République,
      Mesdames et Messieurs,
      Dans l’esprit de sincérité, résultats effectifs, amitié et de bonne foi, la coopération bilatérale se développe rapidement comme un Train à grande vitesse, avec une locomotive qui sont les visites mutuelles de haut niveau, à savoir M. le Vice-Président ZHENG Jianbang, de la Conférence Consultative Politique du Peuple Chinois (CCPPC), qui a visité la Centrafrique en avril dernier, juste après la signature de l’Accord de Paix. A mon avis, cette locomotive est suivi de quatre wagons :
L’agriculture est le premier wagon. Il vaut mieux apprendre à pêcher au lieu de donner du poisson. La technologie de Juncao a été vulgarisée non seulement à Bangui, mais aussi à l’arrière-pays, par exemple Bambari et village Nguérégou. Le dernier, qui a été nommé récemment par M. le Président de la République Village d’Amitié Chine-Centrafrique, est aussi le village de pilote de cette technologie. Basée sur cette coopération, une Campagne nationale de lutte contre la faim et la pauvreté a été lancée par le Président TOUADERA et le Ministre FÉZOURÉ.
      Le deuxième wagon, c’est la santé. En plus de la Mission Médicale Chinoise basée à l’Hôpital d’Amitié, et avec le don des médicaments anti-paludisme du Gouvernement chinois, la Campagne Nationale de lutte contre le paludisme a été conjointement lancée par le Ministre SOMSÉ et l’Ambassade de Chine à Nguéréngou, à Pissa et bientôt dans d’autres communes centrafricaines.
      En même temps, le projet sanitaire dénommé la Tournée vers la lumière s’effectuera le mois prochain, durant lequel des opérations gratuites seront accordées aux patients de cataracte.
      Le troisième wagon, c’est l’infrastructure. Le champ solaire de Bangui est la plus grande préoccupation du Président lui-même et son peuple. Avec les efforts conjugués des deux parties, le dernier document concerné a été signé au mois d’août dernier et on peut espérer son inauguration avant la fin de l’année.
      Le quatrième wagon, c’est l’éducation et la culture. A part le Prix d’Ambassadeur de Chine pour une Communauté de destin Chine-Centrafrique, l’Ambassade de Chine a financé aussi la construction des salles de classe dans des communes provinciales. Et pour votre information, l’Institut de Confucius verra le jour à l’Université de Bangui dans un proche futur, et la projection des films chinois en faveur de 2,000 élèves centrafricains venant de 20 écoles de Bangui est en cours dans ce mois, en partenariat de l’Assemblée Nationale et du Ministère des Arts et de Culture.
      Avant de terminer, je voudrais lancer un appel à tout le monde ici présent aux actions sur la coopération de Juncao, projet des champignons. Grâce aux efforts du Président TOUADERA, cette technologie inventée par Pr. LIN Zhanxi de l’Université d’Agriculture et de Sylviculture de Fujian, permettant de planter les champignons sur les herbes au lieu sur du bois, a atterri sur la terre centrafricaine.
      Avec l’établissement d’une chaîne manuelle de production à l’Institut centrafricain de Recherche agricole (ICRA), nos amis centrafricains peuvent désormais produire eux-mêmes les sacs des semences des champignons, dont le prix a diminué jusqu’au 500 francs CFA par sac.
      Alors, j’invite vivement les hautes personnalités du pays, M. le Président de la République, Honorable M. le Président de l’Assemblée Nationale, M. le Premier Ministre, les Présidents des Institutions républicaines, les Ministres, les honorables députés de la Nation, à bien vouloir acheter des sacs de champignons, afin de les distribuer à la population défavorisée.
      Quand les champignons plantés et récoltés par la population entreront au marché, l’Ambassade de Chine et les entreprises chinoises en Centrafrique sont prêtes à les acheter.
      J’invité également aux autres missions diplomatiques et représentations internationales à Bangui de les acheter pour varier vos nourritures et aussi aider les Centrafricains.
      Grâce à tous vos efforts, une chaîne de production-consommation sera bien établi, ce qui favorisera non seulement le développement agricole durable en Centrafrique, mais aussi la construction d’une Communauté de destin par les vraies actions de tout le monde, centrafricains et communauté internationale.
      Je vous en remercie.
      Singuila-Mingui !
 

Rédaction LQB