Menu

Ce qui s'était dit lors de l'atelier de validation de la stratégie d’observation indépendante de la société civile centrafricaine

Samedi 21 Mars 2020

Bangui, 21 mars (LQB). Les membres de la société civile intervenant dans la gestion durable des ressources naturelles et de l’environnement, ont validé dans le cadre du projet voix des citoyens pour le changement, ont fait la restitution de la validation de la stratégie d’observation indépendante (OI), le 09 du moi en cours.



La salle de conférence, du Centre d’Information et de Documentation sur le SIDA, avait servi de cadre à cet évènement de grande envergure.

C’est depuis 2012, que la société civile s’est arrogé le rôle de contrôle et de surveillance de la gestion des ressources forestières, à travers un outil dit de suivi de l’application des textes relatifs au secteur susmentionné. Ledit, outil est  dénommé
Observation Indépendante (OI), pour lequel une stratégie a été élaborée depuis 2012 pour sa mise en œuvre.

Le changement de circonstance du temps, et de lieu, ayant influencé sur la situation socioéconomique, a amené les organisations de la société civile, dans le cadre de la gestion durable des ressources naturelles et de l’environnement (GDRNE), de revoir cette stratégie il y a déjà 7ans, d’où le toilettage du document en vue de l’adapter au contexte socioéconomique moderne.

A cet effet, l’appel a été fait à la brillante intervention d’un expert, le nommé Bienvenu Florentin Kemanda Yogo, ingénieur de conception en foresterie tropicale, pour la finalisation dudit document stratégique. C’est-à-dire que le travail a été soumis au consultant pour l’élaboration. C’est, ce qui fut fait. Et donc cet atelier avait pour but de présenter le travail abattu, pour validation.

Plus de 15 organisations de la société civile ont été représentées à cet atelier, dont MEEP, CRAD, CADD, I3D, FDD, Alternative, CIEDD, Durable, Coordination GDRNE, REPALCA.

Selon l’une des participantes, mademoiselle Juvénal Kevine Zanré, la représentante de l’Association Forêt et Développement : « …cette stratégie donne la force à la société civile de contrôler, au côté du gouvernement le secteur forestier… ».

                                                          Denis Ngana
 
 

Rédaction LQB

Flux RSS