Menu

Circonscription de GADZI : Les candidats du MCU et KNK pointés du doigt accusateur par les électeurs.

Jeudi 3 Juin 2021

Bangui, 03 Juin (LQB). Il s’agit des irrégularités observées le jour-même des opérations du scrutin qui s’était déroulé dans la circonscription de Gadzi 1, le 25 mai dernier.



Des informations dignes de foi font état de ce que plusieurs cas d’irrégularités ont été observées dans cinq (05) bureau de vote de la circonscription de Gadzi1, à savoir les villages Dinguiri, Demba, Bateke,  et Samba. A cela s’ajoutent des postures délictueuses de certains des représentants de certains candidats. Il s’agit des actes répréhensibles, parce que contraires à certaines dispositions textuelles du code électoral, donc des véritables violations de la loi.
Au village Dinguiri, selon certaines sources, monsieur Namkona Martin, Conseiller Municipal de la Commune de Topia a procédé à des distributions des logos du candidat N°2 du Mouvement Cœurs Unis (MCU), aux populations de Dinguiri  et les villages environnants. Laquelle distribution accompagnée de quelques billets de banque le jour-j. C’est-à-dire le jour des opérations du vote le 25 Mai dernier. Alors que, le code électoral interdit toute propagande électorale en dehors de la durée de la campagne électorale, selon les articles 254 alinéa 1, et l’article 48 alinéa 1, de la Loi N°19.0012 du 20 Août 2019 portant code électoral de la République centrafricaine. L’on suppose que cette tactique illicite aurait favorisé le succès du candidat de MCU dans les bureaux de vote de Ndiguiri, Demba, Batene et Samba. Ainsi, l’article 73 de la même la loi interdit à toute personne d’influencer le choix de l’électeur, celui-ci est libre.

Dans ses propagandes illicites, le candidat Namkona Martin a fait preuve de régionalisme envers la suppléante du candidat N°4 monsieur LESSENE BOUCKAS AGNAN JOSEAN. Lequel est le candidat de la plateforme dénommée MOUNI entendez mouvement national des indépendants. Il l’a traité de « Gagango », c’est-à-dire que cette suppléante n’est pas originaire de Gadzi, qu’elle vient de Paoua, et en même temps, il demande aux populations locales de ne pas voter pour le candidat N° 4 du parti PUN, parce que sa suppléante originaire de Paoua et non de Gadzi. Selon notre source, le candidat N°2 du parti MCU aurait proposé à monsieur Namkona Martin, une promotion au poste de Maire de ladite commune, une fois élu député, c’est pourquoi, il se bat comme diable en pactisant même avec ce diable pour faire élire son candidat N°2.

Une autre irrégularité était constatée à Kpetenè1, précisément  au bureau de vote N°03 à Guègne. Il s’agit du fait que  l’urne de ce centre de vote était arrivée un jour après au centre de dépouillement à Gadzi. C’est-à-dire le lundi 24 mai à 14heures. C'est quand même curieux !

L’on a constaté que sur la feuille de résultats du centre de vote de Guègne 2 et BV1, le nombre de suffrage valablement exprimé et les voix obtenues par chaque candidat n’était pas les mêmes.

Dans ce centre de vote, les opérations du scrutin ont déroulées sans la présence des autorités locales. Tous les Gendarmes sont restés à Berberati. Le représentant local de l’ANE, monsieur SEBA n’y était pas présent, mais il se trouverait en ce jour  à Carnot. Les résultats provisoire n’était pas affiché, ce qui suscité la colère de la population locale.

Un autre aspect, relevé par les observateurs est que la majorité des agents de l’ANE représentés dans les bureaux de vote n’étaient que des bras cassés. une bande d'incompétents en quelque sorte. sinon, ce qui aurait favorisé la fraude à grande échelle du candidat de MCU.

Malko Sétouan
 
 


Flux RSS