Menu

En prélude de la présidentielle du 27 décembre prochain, le président Touadéra occupe la 4è place. En cause !

Mercredi 18 Novembre 2020

Bangui, 18 Novembre (QLB). Le chef de l’Etat sortant Faustin Archange Touadéra, selon les sondages, serait en 4ème position sur les 22 candidats déclarés à la présidentielle de 2020. Et pour quelles raisons ? Les raisons sont multiples. De primo, le chef de l’Etat sortant a présenté un bilan morbide et mafieux lors de son congrès au stade omnisport à Bangui. Secundo, le président Touadéra qui est de connivence avec les groupes armés a mis les compatriotes de l’intérieur du pays dans des difficultés impossibles. On compte des milliers de morts dans les provinces depuis que, Touadéra ait accédé au pouvoir. Il est incapable de trouver des solutions idoines aux problèmes de sécurité qui continue d’interpeller tout le monde y compris la communauté internationale.


De l’arrière-pays à Bangui, personne ne veut entendre parler de Touadéra qui est considéré comme le premier violeur de la loi dans ce pays et en plus, il est le premier pilleur de nos ressources minières. Si, aujourd’hui, Ali Darassa et ses mercenaires nigériens continuent d’envahir le pays, c’est parce que, le président Touadéra leur a donné l’opportunité de s’installer dans le pays. De plus, Touadéra qui est devenu un grand businessman est  appelé monsieur 90% parce qu’il est devenu le DG des marchés publics en place et lieu du DG qu’il a nommé.
 
Il suffit de se rendre à Boy-rabé pour se rendre à l’évidence. Le moment viendra où nous allons détailler toutes les manigances de ce fils traitre et indélicat qui ne cesse de torpiller le peuple centrafricain. Il adviendra un jour que, ce peuple manipulé se lèvera pour mettre à nu ces dirigeants véreux qui sont incapables de bien gérer le pays.
 
A contrario, il serait impossible pour Touadéra, de corrompre tout le monde pour le voter. D’ailleurs, les sondages préliminaires montrent clairement que, Touadéra ne peut pas peser devant François Bozizé, ni devant Anicet George Dologuélé au premier tour. Ceci dit, nous irons au second tour de la présidentielle, sans la présence de Touadéra. Il nous souviendra que, en France, le président Sarkozy a échoué dès le premier tour à la présidentielle. François Hollande a désisté pour se présenter à la présidentielle.
 
Aux Etats-Unis, quand bien même que, Donald Trump est au pouvoir, il a perdu la présidentielle. Ceci dit, Touadéra peut perdre dès le premier tour même s’il est encore au pouvoir. Il ne sert à rien de dire que, la présence de la MINUSCA en Centrafrique ou la présence Russe dans ce pays, pourra être serviable à Touadéra. Au Mali, malgré la présence de la MINUSCA, IBK est chassé du pouvoir. Et, donc en RCA, la MINUSCA ne peut pas défendre Touadéra et la vacance de poste présidentielle sera pour bientôt !

Denis NGANA
 
 

Rédaction LQB

Flux RSS