Menu

Le personnel de LEDGER PLAZA très remonté contre le cleptomane Harouna Douamba. En cause !

Lundi 31 Mai 2021

Bangui, 31 mai (LQB). Qui l’eût croire ! Un personnel continuant encore de panser la plaie de son feuilleton de grèves liées aux conditions de leur emploi n’en revient pas à ses yeux de lire et d’écouter les inepties délirantes du très controversé sujet burkina-bé nommé Douamba Harouna qui fait feu de tout bois pour se passer d’un irréprochable moralisateur de l’opinion. Diantre !


Le personnel de LEDGER PLAZA très remonté contre le cleptomane Harouna Douamba. En cause !

Point n’est besoin de vous rappeler ce qui fait courir dans tous les sens, ces derniers temps, l’arnaqueur pour ne pas dire l’escroc international Harouna Douamba qui s’accroche fortement à notre belle et riche patrie sous la casquette du panafricaniste. Alors qu'il n'est qu'un minable et personnage corrompu jusqu'aux moelles épinières.

Le mec traine des casseroles par ici et par là au nom du panafricanisme. Au nom duquel panafricanisme, Harouna fils de Douamba prend des enveloppes dans certaines administrations dont nous taisons les noms de leurs tenants et aboutissants par éthique et déontologie. Une fois réceptionné les fonds destinés à faire le sales boulots, non seulement il se sert copieusement dedans, mais également il abuse de la crédulité de ses ouailles au point que certains lui claquent la porte au nez, d’autres procèdent purement et simplement à la confiscation de certains de ses biens, par esprit de vengeance.

Bref, c’est dire que le volubile Douamba Harouna qui pérore sur les réseaux sociaux comme un citoyen d’honneur n’est qu’un pur escroc, arnaqueur et cleptomane de pire espèce. Il doit au groupe LAAICO Centrafrique une somme de 17 millions de francs FCFA pour le loyer non payé. Face à la sommation de son bailleur, le mec pousse l’outrecuidance de faire du chantage en exigeant 200 millions de francs FCFA au DG dudit groupe, monsieur ZEID AL ZARZOUR KHALIFA pour suspendre ses écrits sur les réseaux sociaux contre lui. Donc, très mal placé pour critiquer des honnêtes personnages qui servent loyalement notre pays.

Des informations dignes de foi laissent croire que le Belzébuth Harouna Douamba est bel et bien le personnage trouble. D’après nos sources plus ou moins fiables, l’homme avait joué un rôle satanique dans la grève du personnel de l’hôtel LEDGER PLAZA déclenchée, le 26 novembre 2020. Il a perçu de l’argent du staff dirigeant pour se le repartir entre certaines personnalités de notre pays dont nous réservons de révéler leurs noms sur cette tribune. Ceci dans l’objectif de d’acheter le silence desdites personnalités aux fins de fragiliser la grève du personnel en débrayage. Zut !!!

A LEDGER PLAZA où nous avons investigué, il s’avère que cette racaille de Douamba Harouna qui fait la honte des panafricanistes très engagés de notre continent, était logé gracieusement pendant des mois dans l’une des chambres dudit établissement hôtelier sur autorisation du PDG ZEID AL ZARZOUR KHALIFA sur qui il distille aujourd’hui ses venins. Durant son séjour doré où on voyait se défiler des petites filles en âge scolaire vers la direction de sa chambre, tous les services étaient gratuits. Entre autres services, petits déjeuners, déjeuners et diners lui était offerts gratuitement sur autorisation, bien sûr du PDG ZEID AL ZARZOUR KHALIFA.

Et, c’est de cette manière que le truculent Harouna Douamba doit remercier la main qui le nourrissait. Même un déséquilibré mental du Bobo Djolasso ne réagirait pas ainsi. Sans doute !
Certaines indiscrétions sont allées trop loin lâchant en passant que le panafricaniste en billets de banque, Harouna Douamba avait même une chambre gratuitement pour la ministre Sylvie Baipo dans laquelle pièce les deux s’enfermait pendant de bon moments pour faire quoi ? On ne sait.

Substantiellement, les déclarations fracassantes et incendiaires du sulfureux Harouna Douamba mettent en difficultés certaines personnalités supposées protectrices de notre maniaco-psycho-pathétique qui manque de tacts dans ses propos tenus à l’emporte-pièce en live. Histoire de mettre en difficulté ses parrains.

Attrapez nous dans les prochaines heures ou jours qui suivent pour des révélations accablantes sur la liaison incestueuse de Douamba Harouna avec la CPC.

Malko Sétouan


Flux RSS