Menu

Le recrutement des régisseurs : Plusieurs documents falsifiés sous saisis.

Mardi 13 Août 2019

Bangui, 13 août (LQB). Alors, que l es candidatures sont déjà ouvertes, avec les dépôts des dossiers par les candidats à l’Ecole Nationale de l’Administration et de la Magistrature (ENAM), qui s’est prolongé jusqu’au samedi 09 du mois en cours. Selon notre source plusieurs candidats surpris avec des documents falsifiés ont été arrêtés, et remis au Commissariat de la police centrale qui se situe à la hauteur de l’ENAM.


C’est à l’ENAM qu’il ya plusieurs cas de fraude décelés. Bien des candidats auraient été d’après notre source arrêtés par la police. Ces candidats étaient munis des dossiers dont certaines pièces constitutives étaient falsifiées. Des cas de flagrant délit de faux usage de faux. Les coupables auraient été remis au Commissariat de la police centrale qui se trouve tout juste à la hauteur de l’ENAM.
C’est de cette manière que des documents falsifiés pullulent nos administrations, lorsque les organes administratifs ne ménagent aucun effort de vigilance pour vérifier les dossiers déposés au niveau de leurs secrétariats respectifs.
Le  palliatif est la sécurisation des documents administratifs, dont certains documents tels que le passeport, la carte nationale d’identité et carte de séjour seront bientôt sécurisés, d’autres le sont déjà : le permis de conduire… Cette mesure de sécurisation des documents administratifs doivent s’étendre à tous les autres tels que le certificat de nationalité, acte de naissance, casier judiciaire, certificat de résidence, afin d’éviter et d’éradiquer totalement la technique de falsification qui fait bon transaction au marché noir.
Quant aux diplômes la mesure visant à les faire authentifier par l’école ou l’université l’ayant délivré permet de déceler facilement les faux documents.
 

Cash-Cash
 

Rédaction LQB