Menu

Politiquement la double nationalité rime à quoi ?

Mardi 13 Août 2019

Bangui, 13 août (LQB). Voilà un autre problème qui échappe à presque tout le monde. Les détenteurs de double nationalité constituent-ils un danger pour le pays ou font-ils la politique de l’autruche ?


La double nationalité a certainement un double avantage à la fois pour le pays et le détenteur.
Pour le pays elle permet un flux de  capitaux  depuis l’extérieur par leurs détenteurs. Ces flux de capitaux jouent un rôle très important dans le PIB. Un fils du pays bien que détenteur de double nationalité peut jouir des avantages d’ordre fiscal en cas d’investissement. Le détenteur d’une double nationalité peut toutefois revenir au pays comme lui semble bon, c’est l’exemple de l’ex Empereur Jean-Bedel Bokassa, qui en vertu de sa double nationalité à la fois centrafricaine et Française a pu séjourner en France après sa destitution jusqu’au jour auquel il avait décidé de rentrer au pays pour être jugé.
Mais, en réalité bien des hommes politiques détenteurs de double nationalité  sont des grands joueurs de la politique de l’autruche. Parmi ceux qui trahissent plus le pays sont les détenteurs de double nationalité, peu importe les moyens employés pour obtenir la seconde nationalité.
Il existe  plusieurs modes d’acquisition de la nationalité : le ju sanginis, est le mode d’acquisition de la nationalité  par le lien de sang ; le ju solis, est le mode d’acquisition de la nationalité par le droit de sol. C’est-à-dire qu’un enfant a le droit de bénéficier de la nationalité du pays de sa naissance.
 Il y en a encore d’autres  par le lien mariage et  par la voie administrative.
L’expression ‘’par le lien de mariage’’, s’entend par le fait qu’un des conjoints de nationalité d’origine étrangère peut bénéficier selon les lois en vigueur en la matière de la nationalité de son conjoint, tandis que l’expression par voie administrative veut dire tout simplement l’administration qui attribue la nationalité à un sujet étranger selon les conditions prévues par la loi.
Peu importe les modes d’acquisition de la nationalité, la double nationalité qui est permise par les législations certains pays profitent plus aux autrichiens qui se cachent derrière pour jouer à bien leur politique.
En Centrafrique, biens de ceux qui courent derrière la double nationalité ont des intentions nuisibles. Nous avions connus des cas de ceux qui commettent des forfaits puis s’enfuient pour se refugier dans leurs pays de deuxième nationalité. Alors le parlement doit se pencher sur cette question, puisque dans d’autres pays la double nationalité est exclue.
Toutefois, la double nationalité a des avantages aussi bien pour le pays que pour les intéressés, amis aussi des inconvénients pour l’intérêt supérieur de la nation.
Cash-Cash
 
 

Rédaction LQB