Menu

Quand les mercenaires russes du WAGNER, d'un coté exploitent les mines, et de l'autre brondissent la facture du service-après-vente !

Vendredi 28 Mai 2021

Bangui, 28 (LQB). Ah oui ! C’est bien dommage que nous en sommes arrivés là sous prétexte que ‘’la paix n’a pas de prix’’. Cette fois ci, il semble que la facture de la paix des braves pour ne pas dire de la victoire à lapyrrhus a un goût amer. Au point de bousculer toutes les lignes économico-sociopolitiques de notre cité.



Voila où nous en sommes pas de carburant, le circuit économique presque bloqué, le social en voie d’étouffement mais les mercenaires Russes sont quand même là  comme des poissons dans l’eau au pays de nulles parts ailleurs en attendant le paiement de leur facture du service-après vente, déposée sur la table de leur recruteur, le mois passé. Diantre !

Çà circulait et commençait même à transpirer depuis un certain temps comme quoi, les nouveaux partenaires du pouvoir en place exigeraient une forte somme d’argent peu importe en franc CFA ou en Rouble pour le service rendu avant de décamper avec leur baluchon.

D’aucuns insistaient sur le chiffre 117 milliards de FCFA comme étant la facture définitive de la prestation des amis du pouvoir de Bangui, d’un coté et de l’autre certaines voix s’élevaient pour demander voire supplier le prestataire de service de ne pas plier bagage si vite. Vu que la paix n’est pas tellement palpable, mais, sont allés plus loin en proposant à ceux-ci notre sous sol, le sexe de nos femmes et autres. Zut !!!
Qu’à cela ne tienne ! Mais lorsque les partenaires du pouvoir de Bangui d’un coté brondissent la facture de leur prestation de service et de l’autre investissent nos zones minières comme des pillards cela ne peut que dresser les cheveux à plus d’un. Ou bien !

Ah non ! Les prestataires de service militaires du pouvoir en place devraient faire preuve de leur sérieux en se contentant seulement de chasser hors du territoire national les pestes, bandits armés et autres mercenaires qui ont pris en otage notre communauté plus de deux décennies au point même de nous asservir, que d’envoyer leurs experts en mines et forêts dans nos zones minières aux fins d’exploitation. CE N’EST PAS TROP FLAGRANT ET EXAGERE !

Question : à qui doit-on attribuer aujourd’hui la tension de trésorerie si ce n’est pas à cause des pratiques véreuses de ces mafieux prestataires ? Hein !

De mémoire, lors des temps chauds d’affrontement militaires entre la maudite Coalition des compatriotes pour le changement  (CPC) et les mercenaires du pouvoir de Bangui, il s’avéré que par semaine on comptait plus d’une dizaine de mâles remplies des billets de banques sur lesquelles était écrit EFFORT DE GUERRE, souvent chargées à bord des véhicules bondés d’hommes en armes et qui prenaient des directions incognito.

Dites-nous,  ce qui sortait du trésor public pendant ces moments précis était géré par qui et prenait quelle direction précisément ? Hein !

en vérité, c’est là où notre grand comptable devrait éveiller des soupçons sur la gestion des fonds levés au niveau de cette institution à des fins d'utilité publique.

Sinon, entre les 117 milliards de FCFA exigés par les prestataires de service et le montant de ce qui était servi aux intermédiaires des prestataires durant ces moments de crises, à notre humble avis, le président ne doit rien à personne. A moins que l'on veut faire du chantage à notre nation. N'est ce pas !

Sinon, à Bangui, Bambari, M’baïki et autres villes où ces Russes ont érigé leur bases avancées, il y a des cas d’exactions crapuleuses dont la facture risque de revenir chère au gouvernement. Quitte à ce que le pouvoir de Bangui cherche à réparer le tort infligé à la population civile par ses hommes de sales boulots.

Substantiellement, ils ont massacré des civiles, pillé des biens, exploité illégalement nos ressources naturelles, encaissé leurs cachets sur le terrain. Que veulent-ils de plus ? Hein !
Le reste qu’ils ailles au diable.
 
''Papa Burundais ne me tuez pas, je suis population''. et puis deh !

Landry Ulrich Nguéma-Ngokpélé
 


Flux RSS